Home  / 1094

La peur des Juifs ou des Juifs qui ont peur ? Fear et les débats sur l'antisémitisme en Pologne

Translated Title

Fear of the Jews or Jewish Fear? Fear by Jan T. Gross and the Debates on Anti-Semitism in Poland

Publication Name

Publication Date

Abstract

Le dernier ouvrage du sociologue américain Jan Gross est un essai d’interprétation historique des violences antijuives qui ont sévi en Pologne de 1944 à 1947. La publication de ce livre en polonais en 2008 a suscité un important débat tant sur le fond que sur la forme, atteignant l’espace public et même judiciaire. L’article revient d’abord sur les principaux motifs développés par J. Gross – et en particulier sa thèse centrale : la peur des Polonais de devoir rendre des comptes de leur comportement durant la guerre serait le facteur essentiel pour comprendre les crimes commis contre les rescapés juifs. Il expose ensuite les enjeux méthodologiques du débat, portant sur le genre de l’ouvrage mais aussi sur son argumentation, opposant J. Gross aux tenants d’une interprétation mêlant facteurs sociologiques et conjoncturels. Il montre enfin que ces discussions touchent au coeur même de l’identité de la société polonaise, en analysant leurs dérives politico-judiciaires dans lesquelles la droite nationaliste accusa l’auteur d’outrage à la nation.

Translated Abstract

American sociologist Jan Gross’s latest book is a historical interpretation of the anti-Jewish violence that took place in Poland between 1944 and 1947. The Polish edition of the book, published in 2008, led to a heated public debate on the form and content of this violence that even extended into the courts. This paper focuses on the main issues outlined in the book, and especially on its central thesis: the idea that Polish fear of having to justify their deeds during the war was a key factor in the crimes committed against Jewish survivors. It goes on to outline the methodological issues raised by the debate, considering the nature of Gross’s work as well as its argumentation and opposing it to an interpretation based on sociological and contextual factors. The paper ultimately argues that this debate touches the core of Polish society’s identity, and analyzes the politico-legal developments of the controversy, during which, Poland’s nationalistic right wing accused Gross of offending the nation.

Topics

Genre

Geographic Coverage

Original Language

Volume/Issue

64(5)

Page Number

1091-1104

DOI

Link

Link to article, La peur des Juifs ou des Juifs qui ont peur ? Fear et les débats sur l'antisémitisme en Pologne

Bibliographic Information

La peur des Juifs ou des Juifs qui ont peur ? Fear et les débats sur l'antisémitisme en Pologne. Annales. Histoire, Sciences Sociales. 2009: 1091-1104.  https://archive.jpr.org.uk/10.3917/anna.645.1091